¸

Actualités

Midi-conférence le 2 décembre: L’emploi des personnes ayant un trouble du spectre de l’autisme

Le CRISPESH a le plaisir d’annoncer la tenue de son troisième midi-conférence virtuel. Les midi-conférences virtuels du CRISPESH se tiennent de 12h00 à 13h00 tous les premiers mercredis du mois et sont gratuits. Ils s’adressent aux chercheur.es, enseignant.es, professionnel.les, étudiant.es ou toute autre personne œuvrant en faveur d’une société inclusive.

Le 2 décembre prochain, nous accueillerons Valérie Martin, candidate au doctorat à l’école de psychoéducation de l’Université de Montréal, pour une conférence sur l’emploi des personnes ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA).

La majorité des études sur l’inclusion en emploi des personnes ayant un TSA se sont concentrées sur les difficultés des individus et les adaptations à leur offrir. Toutefois, pour atteindre un meilleur taux d’emploi, il est aussi important d’orienter la recherche et les interventions sur l’environnement qu’est l’entreprise. La recherche doctorale de Valérie, basée sur un devis qualitatif, visait à comprendre les facteurs organisationnels qui contribuent au processus d’intégration des employé.es autistes dans une organisation lorsqu’ils ou elles reçoivent des services de soutien en emploi. Les résultats indiquent que la qualité de la relation gestionnaire-employé.e, soutenue par l’action du conseiller ou de la conseillère en intégration était une dimension importante contribuant au succès ou à l’échec du processus d’intégration des employé.es autistes.

La conférence sera donnée en français; un service d’interprétation en anglais sera également offert. Cliquez ici pour vous inscrire.

Médias sociaux, transfert de connaissances et handicap: réflexion du CRISPESH

À l’heure de la distanciation sociale et du virtuel, les médias sociaux ont le vent en poupe. Prenons l’exemple du géant Facebook. En mai 2020, la compagnie rapportait plus de 2,6 milliards d’utilisatrices et d’utilisateurs actifs, parmi lesquel.les 1,7 milliard sur une base quotidienne (1). Devenu un lieu d’échange à grande échelle, le monde scientifique se tourne de plus en plus vers les médias sociaux pour diffuser ses résultats, mais aussi comme outil même de la recherche. Qu’il s’agisse de recruter les participantes et participants, de collecter des données ou d’interagir avec les différents acteurs et actrices de la recherche, les médias sociaux offrent des canaux de communication de plus en plus attractifs par leur portée sans précédent.

Les 26, 28 et 30 octobre derniers, nous avons assisté au congrès virtuel sur les stratégies de transfert de connaissances par les médias sociaux organisé par le KTDRR (Center on Knowledge Transfer for Disability and Rehabilitation Research). Parmi les nombreux sujets abordés, les enjeux éthiques associés à l’utilisation de ces plateformes dans le cadre d’activités de recherche ont rapidement attiré notre attention. Comment, en tant que Centre collégial de transfert (CCT) en pratiques sociales novatrices travaillant avec (et pour) les personnes en situation de handicap, peut-on intégrer la connaissance de ces enjeux afin de tirer le meilleur de ce que les médias sociaux ont à offrir, sans pour autant briser les barrières éthiques associées à cette population ? Cliquez ici pour lire l’article au complet.

Deux nouvelles professionnelles de recherche au CRISPESH

L’équipe du CRISPESH s’agrandit! Au cours des derniers mois, le CRISPESH a ouvert deux nouveaux postes de professionnelles de recherche à temps plein. Ainsi, Pauline Claude et Leslie Dubent se sont jointes à l’équipe, respectivement en septembre 2020 et en novembre 2020.

Pauline Claude occupe un poste de professionnelle de recherche avec un volet animation scientifique. Cette année, elle est principalement en charge de l’organisation des formations offertes par le CRISPESH, ainsi que des activités mises en place dans le cadre du 10e anniversaire du Centre comme une série de midi-conférences et le symposium sur la pédagogie inclusive qui se tiendra en mai prochain. Pauline est également impliquée dans le développement de nouvelles activités de recherche et de transfert des connaissances. Elle a obtenu cette année son doctorat en Anthropologie de l’Université de Montréal. Avant d’arriver au CRISPESH, Pauline a occupé divers emplois à l’Université de Montréal, notamment comme chargée de cours, assistante technique et auxiliaire d’enseignement, en plus de s’impliquer grandement dans l’organisation de colloques en anthropologie.

Leslie Dubent occupe, quant à elle, un poste de professionnelle de recherche avec un profil évaluation. Dans le cadre de ses fonctions, elle sera responsable de réaliser les mandats d’évaluation au CRISPESH, ainsi que de développer les activités d’évaluation et l’offre de services du Centre. Leslie est titulaire d’un diplôme d’État de Docteur en Pharmacie et d’une maîtrise en santé publique. Précédemment, elle occupait un emploi d’associée de recherche à la Coalition canadienne pour la recherche en santé mondiale, et elle a réalisé de nombreux mandats en tant que consultante en santé publique en Afrique de l’Ouest et du Centre.

Au nom du CRISPESH, nous leur souhaitons la bienvenue!

La pédagogie inclusive, modèle éducatif du futur ?

Le réseau collégial compte aujourd’hui près de 20 000 étudiants en situation de handicap (ÉSH), ce qui représente une hausse de 850 % depuis 2009. En moyenne 20% des étudiants est en situation de handicap. Les demandes d’accommodements particuliers sont en hausse dans les établissements. Ce constat a donné naissance à un modèle en émergence : l’éducation inclusive.

« Pour que notre système d’éducation devienne inclusif, c’est l’ensemble des acteurs du réseau qui doit revoir ses pratiques», explique Roch Ducharme, directeur général du CRISPESH, lors de son récent entretien avec Élise Prioleau, rédactrice, Portail du réseau collégial du Québec. Cliquez ici pour lire l’article auquel il a collaboré.

Formation sur la recherche collégiale le 18 novembre 2020

Le CRISPESH a le plaisir d’annoncer la tenue de sa deuxième formation de la saison. Les formations du CRISPESH sont ouvertes au personnel du CRISPESH, du cégep du Vieux Montréal et du collège Dawson, ainsi qu’aux stagiaires, collaborateurs et collaboratrices impliqué.es dans les projets.

Le mercredi 18 novembre 2020, de 13h00 à 14h30, nous accueillons Mme Sylvie De Saedeeler, conseillère pédagogique à la réussite et à la recherche au cégep du Vieux Montréal, pour une introduction à recherche collégiale.

La session s’adresse aux personnes qui n’ont pas ou ont peu de connaissances ou de compétences en recherche et qui ont le désir d’entamer une démarche de recherche en contexte collégial. L’activité abordera des contenus tels que les types de recherche privilégiés au collégial, les programmes de subvention, les obligations des chercheur.es, le soutien disponible pour le développement de projets, ainsi que l’accompagnement des chercheur.es. Cette formation vise à familiariser les participant.es avec le fonctionnement et les principes de base de la recherche collégiale, ainsi qu’à transmettre les connaissances nécessaires à l’exercice d’une activité de recherche propre au contexte collégial. À l’issue de l’activité, les participant.es seront capables de faire la distinction entre la recherche collégiale et la recherche universitaire, d’identifier les principaux organismes et programmes de subvention, de se référer aux documents de référence concernant les principales obligations des chercheur.es, et de solliciter un soutien ou un accompagnement pour le développement de projets de recherche.

La formation sera donnée en français. Cliquez ici pour plus de renseignements. Veuillez vous adresser à Mme Pauline Claude (pclaude@cvm.qc.ca) pour l’inscription.

Un webinaire de l’ACSE le 19 novembre: Le handicap invisible en organisation

Charles Lapierre, chercheur affilié au CRISPESH et doctorant en psychologie organisationnelle, Université de Sherbrooke, offrira, conjointement avec Marussia Paradis de SPHERE, un webinaire sur le handicap invisible en emploi le 19 novembre 2020.

Les questions que Charles se pose quotidiennement dans son domaine d’étude incluent : comment soutenir les employeurs dans la mise en place d’un climat positif et inclusif? Comment diminuer les stéréotypes face au handicap invisible tout en favorisant le développement de compétences empathiques dans les milieux de travail?

Joignez-vous à Charles et Marussia le 19 novembre 2020 à midi. Pour plus de détails sur ce webinaire, veuillez visiter le site de l’Association canadienne de soutien à l’emploi (ACSE).

Skip to content